Aller au contenu principal

Ville Hôpital

En tant qu’offreur de soins, le Centre Hospitalier s’est engagé dans une politique volontariste de partenariat et de coopération avec l’ensemble des acteurs de son territoire. Si le décloisonnement des parcours, les coopérations Ville-Hôpital, font partis des dispositifs au cœur de la réforme du système de santé en cours, ils constituent une véritable nécessité pour répondre aux besoins des Dyonisiens. Le constat d’indicateurs de santé dégradés par rapport aux moyennes nationales et franciliennes, mettant en avant une surmortalité significative, implique une attention particulière à l’offre en santé et à l’accompagnement des habitants dans les prises en charge. 

Les liens historiques avec la Ville de Saint-Denis justifient, comme une évidence, la participation du Centre Hospitalier au Contrat Local de Santé :

  • Une action conjointe dans le domaine de l’addictologie ou de la psychiatrie
  • Le partage de temps médicaux entre l’hôpital et les Centres médicaux de Santé
  • L’organisation de journées de réflexion thématique (réunions EFGH, Ateliers Santé Ville)
  • La coordination des actions pour une meilleure prise en charge des personnes précaires (PASS de Ville, PASS hospitalière, dispositif LAMPE)
  • La constitution d’une offre ambulatoire d’urgence avec la Maison Médicale de Garde

Le Centre Hospitalier de Saint-Denis est également signataire de Contrats Locaux de Santé avec d’autres communes environnantes.

Dans ce contexte, le Centre Hospitalier souhaite renforcer les liens existants, selon trois orientations : 

  • Développer, renforcer et fluidifier les parcours de soins

L’objectif majeur d’une coopération en santé est de garantir la cohérence des parcours et sécuriser les prises en charge. Cela impose de s’engager dans une démarche de construction commune et coordonnée des réponses à apporter aux besoins des territoires avec les acteurs de la Ville en :

  • facilitant l’accès des médecins aux différents services du CHSD : avis et conseil, faciliter les admissions directes pour leur patient, programmation facilitée de consultation
  • rendant l’offre de soins du territoire plus lisible pour les patients avec des parcours de soins coordonnés. 

 

  • Renforcer l’attractivité du territoire pour les professionnels de santé

Une démographie médicale défavorable associée à une population socialement et économiquement vulnérable impose d’agir sur l’attractivité du territoire. Rendre attractif le territoire dyonisien pour les professionnels est un enjeu majeur pour garantir la pérennité de prises en charge adaptées et de qualité. L’objectif est de constituer un écosystème favorable, répondant aux aspirations des professionnels. 

Ces derniers plébiscitent notamment un exercice mixte (hospitalier-salarié) qui doit donc être favorisé. C’est le sens des réflexions communes engagées pour multiplier le nombre de postes médicaux partagés. 

Le développement d’une offre de formation est également un levier d’action non négligeable pour attirer sur le territoire et créer des liens entre les hospitaliers et la Ville. 

 

  • Faciliter la coopération des professionnels de santé

Une des conditions nécessaires au renforcement des liens entre la Ville et le Centre Hospitalier est l’organisation d’échanges, de réflexion et de travail constructif et durable entre les professionnels. Il s’agit donc de créer des espaces communs de concertation entre les acteurs afin de « faire vivre » cette coopération territoriale.

L’engagement de réflexions autour d’une Communauté Professionnelle de Territoire de Santé (CPTS) va dans ce sens. L’organisation de séminaire Ville-Hôpital ou de web conférence avec les médecins de Ville en sont également l’un des catalyseurs.